Peut-on considérer Fyrebox comme un exerciseur ? Probablement oui, même si les activités proposées ne tournent finalement qu’autour d’un seul thème : le quizz ! Alors précisons déjà qu’un outil auteur tel que Créa Learning propose quantité de quizz pour compléter votre cours eLearning. La question en filigranes serait donc : pourquoi diable s’intéresser à un outil qui finalement peut être vu comme redondant par rapport aux activités propres aux outils auteur ? Vous allez voir.

1. Les premiers pas :

Technique habituelle, vous pouvez passer par vos comptes Facebook et Google. Vous pouvez aussi tout simplement renseigner votre mail et un mot de passe. Une fois cette étape passée, vous arrivez sur votre ‘tableau de bord’. La première étape va consister à donner un nom à votre création, choisir sa langue (et elles sont nombreuses, ce qui est on ne peut plus intéressant), et facultativement le type de quizz que vous voulez créer. Ils sont au nombre de 7 :

  • Quizz plus fréquente : pour créer par exemple des quizz de personnalité, où la prédominance d’une lettre va déterminer un profil
  • Quizz aux questions ouvertes
  • Quizz Oui/Non
  • Quizz Scénario ( où les questions posées vont se faire selon les réponses données)
  • QCM Une seule bonne réponse
  • QCM Plusieurs bonnes réponses
  • Pendu

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur ‘Créer’ !

2. La Création :

Imaginons que je veuille créer un pendu (dédicace à mes cours d’économie de master 2, le lundi à 8h)

Ce qui est plutôt pas mal, c’est que le processus de création est clair et net : vous retrouvez toutes les étapes à gauche :

Dans un premier temps, il s’agit d’établir les paramètres d’édition du jeu : voulez-vous un formulaire de contact pour les joueurs ? Des instructions ? Un minuteur ? Si oui, combien de secondes ? Préférez-vous une barre de progrès ? Quelles sont les phrases (ou mots) à trouver ? Voulez-vous un bouton ‘recommencer’ à la fin du jeu ?

Vous pouvez également faire en sorte qu’un mail vous soit envoyé à chaque fois que quelqu’un joue au jeu, mais très sincèrement, je vois pas trop l’intérêt de spammer votre boite mail, dans la mesure où, avec votre compte vous avez accès aux différents statistiques…

Ensuite, place à la personnalisation du jeu, son apparence ! Oui, parce qu’on peut soigner l’apparence de son pendu, quizz, et ça, cela me paraît une vraie plus-value. Etant donné qu’on ne peut pas mettre en place un système d’indices, et que je suis sympa, je vais faire en sorte que mon image de fond mette sur la voie. Je vais donc taper le mot clé qui m’intéresse pour trouver l’image parfaite dans l’outil de recherche d’images. Et là, malheureusement la déception s’invite : les images proposées sont des images Shutterstock, qu’il faut acheter pour ne plus avoir le logo… Vous pouvez également piocher dans la sélection de thèmes, mais à titre personnel, mon idée de faire du fond un indice ne marcherait alors plus. Donc non. Qu’à cela ne tienne, je prendrai donc une photo avec le label Shutterstock. Une fois la photo choisie, Fyrebox me propose de choisir cette fois la couleur et la mise en page.

Et à ce moment là, et ce moment là seulement, Fyrebox me propose non seulement de changer la couleur et la police de mon texte mais également de choisir un fond parmi des images persos. Hinhinhin. Nul besoin alors d’acheter une image chez Shutterstock mais bon…

C’est également lors de cette étape que vous choisissez (ou non) d’afficher sur votre création les boutons de partage des réseaux sociaux.

Enfin, dernière étape, la diffusion de votre jeu !

 

3. Partage et diffusion de la création :

Et là, le choix est… pour le moins étendu ! Pour être tout à fait honnête c’est d’ailleurs la première fois que je vois autant de possibilités de partage ! Jugez plutôt :

C’est bien simple : des liens externes ainsi que des balises iframe ont été créés pour quasiment tous les réseaux sociaux ainsi que pour quantité d’outils et sites !

A cela s’ajoute la possibilité d’accéder aux statistiques : combien de personnes ont joué ? Combien de fois le jeu a t’il été réussi ? Ces données pouvant être téléchargées ou imprimées.

4. Exemple :

5. L’avis de Noobelearning :

Pas mal ! Il me semble que Fyrebox a trois atouts à considérer : sa simplicité d’utilisation, l’accent mis sur l’apparence du jeu et la facilité de partage. Fyrebox peut tout à fait être complémentaire à votre outil auteur (que ce soit Créa Learning ou un autre) dans la mesure où il propose des quizz certes, mais qui ne sont pas tout à fait la première idée que l’on s’en fait (test de personnalité, pendu)… Cela étant dit, j’ai hâte de voir si d’autres activités (autres que des quizz) vont être par la suite proposées par cet outil.