Devenez incollable en Design Thinking

La définition du Design Thinking est assez différente en français et en anglais. On parlera de « pensée design » en français qui se rapproche d’une vision d’esthétisme, alors qu’en anglais on fait référence au fait de résoudre des problèmes réels. C’est ici la version anglaise qui nous intéresse, à savoir : « Design is not about how it looks, it’s about how it works » disait Jobs.

Définition du Design Thinking

C’est une définition assez complexe car elle mêle une méthodologie, un process et un état d’esprit. Le Design Thinking a émergé dans les années 50 lorsque le brainstorming a fait son apparition. Ensuite est apparue la première agence de Design en 1991, IDEO, avec Tim Brown et David Kelly, deux pionniers dans ce domaine.

Le sens premier de ce concept consiste à résoudre les problèmes rencontrés par l’utilisateur ou le client en proposant des solutions innovantes, avec un impact positif sur leur quotidien. Il s’applique à tous les secteurs grâce à des équipes projets pluridisciplinaires et une méthodologie basée sur la création collective.

Les essentiels

La mise en place du Design Thinking se fait grâce à plusieurs états d’esprits qui sont :

  • Travailler en équipe pluri-disciplinaires, rassembler différents savoirs et compétences afin de brainstormer ensemble pour trouver des solutions avec des visions différentes.
  • Accepter l’échec et les erreurs. Comme le précise Tim Brown, l’apprentissage par l’erreur est au coeur de la méthode de Design Thinking. « L‘ échec est un outil incroyablement puissant pour apprendre » disait-il.
  • Faire preuve d’empathie. L’ humain est placé au centre de la réflexion, on veut comprendre son besoin et pouvoir y répondre au mieux.

La méthodologie

Pour réussir, voici 3 étapes proposées par Tim Brown (IDEO) :

1. Inspiration : on identifie les problèmes rencontrés par les utilisateurs et on teste leurs comportements tout au long du projet.
2. Faisabilité : on s’assure de la faisabilité technique des différentes idées afin de garantir la bonne réalisation du projet.
3. Viabilité : on prend en compte la viabilité du projet au vu du contexte économique.

3 étapes proposées par Tim Brown

L’ avis Noobelearning

Une méthodologie simple qui accélère l’innovation et modifie les comportements dans les entreprises. Il peut s’appliquer à tout secteur, c’est là son gros avantage. A titre d’exemple, AirBnB et son PDG prônent cette méthodologie qui s’est révélée être un véritable succès pour la stratégie de la start up.