Quelles tendances pour 2020 ?

En ce début d’année, il nous semblait important de vous faire un état des chiffres clés du Digital Learning en 2020. Nous nous sommes procurés ce livre blanc très utile lors de notre participation au salon Learning Technologies à Paris le 5 et 6 février dernier, où nous avons assisté à la présentation de Mathilde Istin, directrice déléguée à l’ISTF (Organisme expert de la formation digitale)

Introduction

Cette enquête a été menée auprès de 400 professionnels de la formation qui mettent en pratique le digital learning. Ce livre blanc nous confirme la place grandissante du digital dans les parcours de formation. L’accent est également porté sur la pédagogie et le rôle des formateurs où la place de l’humain demeure un facteur indispensable de réussite.

1 / Le Blended Learning à son apogée

La part des entreprises qui optent pour les parcours en Blended Learning augmente considérablement. En effet, l’année 2019 a été un tremplin puisque les dispositifs en Blended Learning sont passés de 19 % à 29%, une augmentation non négligeable. Évidemment, la taille de l’entreprise est à prendre en considération tout comme le secteur d’entreprise.

2 / Le digital pour une meilleure pédagogie

Les entreprises qui se lancent dans une transformation digitale le font en majorité pour améliorer l’efficacité pédagogique des formations. La réduction des coûts apparaît en 3ème position, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Parmi les freins à ce passage, on note le manque de temps et de compétences en premier lieu.

Sondage tiré du livre blanc « Les chiffres 2020 du Digital Learning » réalisé par l’ISTF

3 / Engager les apprenants par des formes d’apprentissage ludiques

Parmi les apprentissages les plus utilisés on retrouve bien sur le présentiel et la classe virtuelle en pôle position. Les formats courts connaissant cependant un grand succès avec le fast learning, le micro learning ou encore la vidéo. Le serious game et le social learning font partie des techniques qui restent encore bien timides. Petit retour sur notre article pour maintenir la motivation des apprenants, on évoque plus en détails les différentes techniques.

4/ Pourquoi commencer une formation en ligne ?

L’apprenant aura tout intérêt à se former sur une problématique en lien avec son métier, c’est le critère premier de motivation. En seconde place, on retrouve l’obtention d’une certification. Étonnamment, l’expérience sociale apparaît en dernière position.

Sondage tiré du livre blanc « Les chiffres 2020 du Digital Learning » réalisé par l’ISTF

5/ Le tutorat, un indispensable de l’engagement

Le tutorat, ou encore le suivi de l’apprenant par le formateur, jour un rôle essentiel dans la mise en place de la formation. Cela ne signifie pas forcément qu’il est obligatoire pour chaque session de formation, mais il n’est pas négligeable. La classe virtuelle reste l’outil de tutorat préféré des responsables de formation (34%). Elle permet de créer une véritable dynamique de groupe et d’engager les apprenants avec des sondages, prises de paroles, etc…

Si vous souhaitez plus de détails sur cette étude, n’hésitez pas à aller consulter le livre blanc sur le site de l’ISTF. Nous espérons que ce petit récapitulatif des chiffres clefs vous sera utile :).